28 mars 2010

From New York with Love - part 8 - 31 janvier 2010: le jour le plus froid

On ne peut pas dire qu’on fait les marmottes, aujourd’hui le lever se fait à 5h45 ! On profite toute de la douche/baignoire et on se pomponne devant les miroirs avant d’aller prendre le petit déjeuner compris dans le prix de la chambre.

P1250575

A 7h, on est dans le lobby et parmi les premières. Je tente un croissant au beurre et mon délicieux bagel avec Philadelphia. On voit un appareil à gaufre, on se dit : chouette, de bonnes gaufres mais d’abord, il a fallu attendre qu’on remette de la pâte puis lorsqu’on essaye, c’est plutôt galère, tout colle malgré le spray qu’on a mis ! On cramera deux fourchettes à enlever la pâte du fer !

Je tente la connexion avec l’ordi de l’hôtel mais il est bloqué. Donc, on remonte prendre nos affaires dans la chambre. A 8h on part de l’hôtel, il y a beaucoup de neige et il fait plutôt très froid !

P1250578

45 minutes de route plus tard (avec un soleil timide), on arrive à Niagara et plus précisément pour voir les American Falls. Dès qu’on sort du car, on se dit que le froid est encore supportable (on avait prévu le coup)…mais vous verrez, c’était trompeur ! On s’avance, tels des trappeurs, dans le parc fort enneigé et on arrive devant la rivière Niagara, tumultueuse malgré la glace. Un bon rayon de soleil éclaire tout : on prend quelques photos et on se dépêche pour encore en avoir à la chute mais une fois arrivées : trop tard, le gris est revenu.

P1250613
P1250635
P1250648
P1250651
P1250656
P1250659
P1250666
P1250694
P1250707

Par contre, WAOUW : la vue est vraiment impressionnante et ses chutes sont très jolies. On voit bcp mieux que la veille et on essaye d’en profiter pour flashouiller mais maintenant on sent le froid : l’appareil reçoit des petites goutte’ de la chute et elles gèlent directement ce qui fait des tâches sur les photos. Un des appareils est HS, le mien fonctionne toujours. J’essaye de le réchauffer avec mon haleine entre deux photos et de le protéger sous mon pull. Encore quelques photos, un dernier regard sur ces belles chutes toutes glacées, neigeuse et splendides et hop, il  est déjà tant de retourner au bus, l’appareil sous le pull et le corps frigorifié. Il n’y a pas que nos appareils qui ont souffert : nos mèches de cheveux sont gelées, toutes dures ! Et une goutte à l’œil a carrément gelé, elle aussi ! Waouw, c’est qui faisait froid là…effectivement, on voit un panneau indiquant 3°F, c-à-d -16°C. On a survécu à des températures si négatives pour la première fois ! Nos appareils (et nos corps) sont bien contents d’être au chaud et il faudra un bon moment, à nous comme à notre matériel, pour s’en remettre ! Heureusement, pas de dégâts permanents ! A 9h35, on repart.

P1250721
P1250724
P1250727
P1250728
P1250730
P1250739
P1250747
P1250749
P1250753
P1250756

Même si hier soir, j’étais un peu déçue qu’on ne voyait pas grand chose, aujourd’hui je ne regrette pas d’avoir vu une fois dans ma vie les chutes du Niagara en hiver. Mais c’est sûr, un jour je reviendrai pour les voir en été et du côté canadien !

C’est parti pour plusieurs heures de route. Vers 10h, on fait un arrêt « rest » dans une aire de repos (version américaine) : deux restos, une boutique et des toilettes supers propres. Après un tit pipi, comme on n’a pas su acheter des souvenirs à Niagara, je fais un tour dans la boutique où je trouve un shooter, un magnet et une carte postale. Je ferai aussi un penny écrasé ! Avec ça, j’achète des Pringles goût pizza et un Cherry Coke (le tout pour 18$) . Ensuite, on passe à la bouffe : je me prendrai un double cheeseburger chez Cheecker (5$). On avait envie de chaud et quoi de mieux qu’un bon burger bien gras à 10h30 du matin ! Et oui, on aime la vie ricaine et on la suit ! xD

IMG_0573

Lorsqu’on remonte dans le car après 15 minutes de pause top chrono, un musulman à côté de nous commence ses prières mais avec son GSM à fond pour bien en faire profiter le bus. Grrrr, je ne suis pas contre la prière mais on moins qu’il ait un peu de respect pour les autres et qu’ils ne leur cassent pas les oreilles avec de l’arabe à fond pendant plus de deux heures ! Je tenterai de dormir et ouf, j’y arrive (ça m’a reposé les oreilles xD).

A 12h30, c’est la pause déjeuner : on a le choix entre un chinois ou le Wendy’s : on se jette sur ce dernier, voulant goutter cette chaîne et en ayant marre du chinois ! On ne sera pas déçue. Je prendrai le menu avec le burger spicy chicken et une baked potato (ça change des frites). Je ne peux résister à l’envie d’un dessert et hop, je finis le tout avec un bon frozen twisted Oreo : une sorte de Milshake Oréo avec de la glace chocolat, un régal ! Coût de ce repas : 10$

P1250765

Vingt minutes plus tard, on arrive au Corning Glass Center, que l’on n’avait pas su faire hier. C’est un musée sur la fabrication du verre, mais il n’est pas compris dans le tour donc il faut rajouter 14$. Mais carole et moi le ferons gratuitement (en-dessus de 19 ans = gratos). Bon, il n’y a rien d’exceptionnel et ça ne vaut pas la peine de payer 14$ pour rester 1h là ! On fera un tit tour, assistant à un soufflage de verre ( plus impressionnant au Val Saint Lambert à Liège), s’amusant avec les mini-activités (assez hot ^^) et faisant un tit tour dans la boutique.

P1250777
P1250785
P1250787
P1250799
P1250804

On remonte dans le car et direction New York. Je regarderai Transformers, que je n’avais encore jamais vu. Puis à 16h30, pause pipi dans une aire d’autoroute encore une froid plus que propre (rien à voir ac nos aires grados). J’achète de petits crackers au fromage (orange fluo) et un chips aux oignons (miam miam). Après divers papotage (car le film maintenant, c’était James Bond sous-titré an chinois), on arrive au Chinatown de New York  vers 18h50, bref, pas si en retard que ça. Ce qui n’était pas compris dans le prix, c’était les tips pour el guide et le chauffeur (mais on est prévenu sur le site) : on se décharge de 18$ chacune pour les 3 jours.

IMG_0577
IMG_0578

Par contre, je n’ai vraiment pas le courage de marcher puis prendre le métro puis marcher afin d’arriver à notre nouvelle résidence dans l’Upper East Side. Carole est de mon avis et c’est avec elle que je prendrai le premier taxi de ma vie (les deux autres feront le trajet à pattes). Le chauffeur est plutôt sympa et parle français (il vient de la Réunion). Je suis toute contente d’être dans un fameux yellow cab. On peut même suivre le trajet avec l’écran et aussi les $$$ qui défilent ! Mais ça ne nous coûtera pas cher : 10$ chacune avec le tip (la course revenait à 14$, on lui a laissé les 6 restant).

P1080268
P1080270

Donc, notre appartement se trouve dans l’Upper East Side : vous allez me dire que c’est un quartier riche et qu’on a dû payer bien cher, mais non…et vous comprendrez pourquoi ! Tout d’abord, on ne sait pas comment ouvrir la porte d’entrée, c’est un autre touriste qui nous ouvrira. Ensuite, on fait el check in dans une petite pièce qui ressemble à un appart. Tout est en règle : on photocopie nos passeports et on nous donne les clés contre 10$ de caution. Heureusement, le gars (un chinois, encore !) nous portera nos valises jusqu’au 4ème où se trouve notre appart (pas d’ascenseurs, j’aurais été incapables de les monter). On se trouve sur le côté de l’immeuble…bizarre, bizarre (il y a pleins de boites aux lettres et sur le reçu qu’il nous a donné il est inscrit « Douglas Synagogue). Enfin on arrive au 4ème. L’appart est sympa tout blanc mais bon pour 3 nuits c’est chouette. On partage la salle de bain et la cuisine avec le type qui a fait notre check-in (mais on ne le verra guère). Par contre, ça sent pas très bon dans la cuisine : on s’apercevra que c’est la bouffe chinoise de notre coloc’ ! La chambre est plutôt grande avec un lit chacune, je prendrai celui de la mezzanine.

P1250817

Carole et moi sommes toutes contentes : on a un ordi avec le net et un lecteur de cartes : c’est parti pour poster quelques photos sur Facebook ! Une heure après qu’on soit arrivée, les deux autres filles arrivent. Elles sont pas mal crevées mais le gars les a aussi aidées pour monter leurs bagages.

Elles partent à l’aventure pour chercher à manger : elles reviendront avec une pizza poulet en mauvais état et du pain italien avec de la marinara (6.25$ par personne): Audrey a porté la pizza comme un sac de chez Macy’s le balançant le long du corps ! Mais c’est bon et ça nous callera pour la soirée, où on rira bien.

P1250818
P1250819

Une fois couchée et enfermée dans notre chambre, on découvre un insecte suspecte et c’est là que Carole cire : une blaaaatte ! Afin de combattre l’énorme bestiole, on la poursuit à coup de déo. Onc rie (on est des filles :p) et on rigole comme des folles. Le lendemain, on retrouvera son cadavre dans notre chambre :O.

P1080274
P1250821

Une bonne nuit dans l’Upper East Side…

Posté par lilouw_sparrow à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur From New York with Love - part 8 - 31 janvier 2010: le jour le plus froid

Nouveau commentaire