01 avril 2010

From New York with Love - part 9 - 1 février 2010: liberty of shopping

Hop, on change de mois, c’est déjà le deuxième de l’année 2010. Le réveil sonne à 8h mais vraiment pas motivées, on traînaille pour se préparer et on profite de l’ordi avec la connexion gratos. A 10h30, on quitte enfin l’appart et devinez ce qu’on cherche… ? Un endroit pour petit déjeuner, of course ! On voulait absolument avoir un vrai tit dèj ricain pdt notre voyage et c’est décidé, c’est aujourd’hui. Sur la route de notre appart’ (dans l’Upper East Side, entre la 73th et la 74th St., il faut environ 20 minutes de marche pour arriver à la station de métro à la 77th Street, bref, on se ballade. En plus, ce sera le dernier jour qu’on prendra une carte de métro pour la journée = 8.5$) au métro, on s’arrête dans un petit diner new yorkais, avec ces habitués pour prendre in extremis le petit déjeuner (servi jusque 11h). Pour moi, le choix était vite fait : je rêvais depuis mon retour de Floride de vrais pancakes donc ce sera Chocolate Chip Pancakes Combo (servi avec jus d’orange et thé ou café). Je ne les avais pas prévenue des tailles des pancakes (oui, les filles m’ont suivi ^^) et elles bien été surprises quand l’assiette est arrivée avec trois énormes pancakes. Miam, on va se régaler : ils étaient délicieux (avec du sirop d’érable et du beurre, je m’en lèche les babines) mais impossible de tout terminer…mon assiette repartira avec un pancake picoré (pour retirer le chocolat =D). J’en ai eu pour 9$.

P1250833
P1250851
P1250852

N paie (avec un tit tip) et on repart vers le métro, juste à côté. On s’achète une Metrocard pour la journée (comme j’ai déjà dit) et hop dans le métro et puis on va se switcher aujourd’hui : Delphine et Audrey partent de leur côté et Carole et moi du nôtre. J’explique : les deux miss sont fan de Gossip Girl et voulait absolument voir les places de tournage mais Carole et moi, n’ayant même jamais vu cette série, ça ne nous intéressait pas mais par contre, on n’en avait pas eu assez avec le ferry de Staten Island et on voulait voir la statue de près. Bref, c’était dit : les deux filles vont faire le parcours Gossip Girl et carole et moi, on embarque pour Liberty Island.

P1250861
P1250872
P1250874
P1250880 

Il est passé 12h lorsqu’on achète nos billets pour la Statue de la Liberté (12$) et malheureusement plus de tickets pour la couronne (gratuit mais y en a très peu). Ce n’est pas grave, on se contentera d’elle. On chercher l’embarcadère puis on trouve la tente blanche. Après une fouille pire que dans un aéroport (non je ne ferai pas sauter Miss Liberty), on embarque sur le ferry. Je vais me répéter mais quel bonheur d’être ici pdt les mois avec le plus faible taux de visiteurs : le bateau n’est même pas plein et les gens s’agglutinent dedans. C’est vrai qu’il ne fait pas très chaud dehors, mais m****, je suis à New York, je vais voir un des emblèmes des USA : je vais dehors ! Et ce qui est super chouette (malgré le vent qui fera presque tomber mes oreilles en miettes) c’est qu’on est toute seule à l’avant du bateau à mitrailler tout et n’importe quoi et à rejouer le remake du Titanic.

P1250892
P1080288
P1250920
P1250930
P1250951

Une petite demi-heure de traversée plus tard, on arrive à quai où déjà des touristes repartent. On arrive et là c’est presque en courant qu’on arrive devant le superbe panorama de Manhattan : hiiiii, c’est trop beau ! On flashouille pendant 30 bonnes minutes avant de flashouiller un peu plus loin : Miss Liberty !

P1250961
P1250963
P1250985
P1250993
P1260011
P1080360
P1260030
P1080390
P1260044

Je flashouille ce visage, son dos, ses fesses, son corps, avec nous, sans nous…raaaah, j’aime poser ! xD Et je ne la trouve pas si petite que ça moi ! Il n’y a presque personne, on croirait qu’on l’île pour nous ! C’est si agréable d’avoir une photo de la statue et moi sans personne d’autre dessus ! On a le temps, alors on s’assied devant la miss très masculine et je me grille une clope, comme certains disent, et je sonne à ma mère qui ne me croit pas que je lui sonne depuis l’île de la statue de la liberté ! Et vous devinez pas quoi ? On croise deux coréennes qui ont fait le tour avec nous les trois derniers jours ! J’vous jure…on est poursuivi !

P1260049
P1260066
P1260083
P1260084
P1260093
P1260090
P1080429

Après cette petite pause, il est plus de 14h00 et notre ventre nous appelle : heureusement les ricains ont tout prévu et il y a un fast food sur l’île. Par contre, il n’y a pas bcp de table ni de vrais chaises (mais ça doit être chouette en été sur la terrasse). Je choisis les Honey nuggets et un Diet Coke (servi dans un big verre en plastique souvenir : chouette un truc en plus à caser dans ma valise !). Mes nuggets sont servi dans un panier avec des crudités et des frites en forme de chenille. Les sauces sont a volonté et il y a toutes les sortes possibles : ketchup, ketchup curry, ketchup pickles, mayo, moutard, moutard au miel (slurp), sauce barbecue… On trouvera une table avec des tabourets fixés pas très confortables : de gros boudins tout dur ! Mais le repas était très bon, un des meilleurs fast food que j’ai goûté et le tout pour 13$, soit pas du tout excessif vu l’endroit !

P1260112

Après avoir le ventre heureux, on passe par la boutique, obligé. Je dénicherai un porte clé pour moi avec breloques, un pour ma mère qui fait miroir, un pour mon père à son initiale, deux bics spéciaux et aussi trois boîtes de chic à le menthe avec des inscriptions sympas (style #1 Mum), j’en ai pour 37$ tout de même ! On prendra aussi une grosse pièce faite nous-même à 3$ (où comme des co****, on cherchait où elle était alors qu’elle était sous notre nez, la pièce ! ^^).

P1260105

Alors qu’on allait ressortir, on croise un type habillé en costume d’époque avec des plans sous le bras (employé de là je précise). On parle un peu avec lui-même si on a jamais compris qui il devait représenter (je pense que c’est celui qui a fait les plans mais pas construit la statue, qui est Eiffel). C’était bien sympa et on lui a dit qu’elle était fort masculine quand même leur Miss et il nous a dit que c’était normal : c’est pour montrer la force du pays (tout en étant tendre comme une femme)! Je regretterai de ne pas avoir pris de photo avec lui ! D’ailleurs, je fais une pause pour un petit cours d’histoire. La Statue de la liberté fut offerte par les français aux américains en 1886, comme cadeau pour les 100  ans d’indépendance et symbole de l’union entre les deux pays. C’est Frédéric Auguste Bartholdi (je crois que c’est notre homme) qui devait la sculpter. La construction fut d’abord confiée à l’architecte Eugène Viollet-le-Duc puis à sa mort, c’est Gustave Eiffel qui a repris le flambeau. Bartholdi aurait pris comme modèle sa mère et l’inspiration d’une telle statue à l’entrée de la ville vient du colosse de Rhodes. La tête de la statue a été exposée à l’exposition universelle de Paris en 1878. La couronne de la miss comporte sept pointes ce qui représente soit les 7 continents, soit les 7 océans. La statue mesure, sans le pied, 46.5m (pas petit ein ^^) et sur la tablette qu’elle porte est inscrite la date de l’indépendance américaine en chiffres romains. Elle est tournée vers l’Europe (soit vers l’est). Dernier fait plus macabre : il y a eu trois tentatives de suicide mais qu’une personne est morte.

Après ce moment culturel, on décide de voir pour monter dans cette grande dame, on cherche partout l’entrée ton ne la trouvera que trop tard, quand on trouve les gardes la ferment (la montée des marches est finie à 15h et on arrive devant à 15h00 ><).

Encore quelques photos et sous el soleil déclinant on quitte Liberty Island avec le ferry de retour. On est bien contente d’avoir fait cette visite et les 12$ le valent ! (au retour le bateau a fort tangué lors de l’accostage ce qui a provoqué les gestes identiques de toutes les personnes debout, vous savez avec les bras pour prendre son équilibre ^^)

P1260117
P1260124
P1080467
P1260161
P1260167

La petite demi-heure de bateau et de retour sur la terre ferme. On se promène un moment dans Battery Park où des danseurs bien marrants mettent l’ambiance et où la « boule » qui étaient entre les deux tours du WTC se trouvent maintenant. EN la voyant ainsi abîmées, on comprend un peu mieux l’effondrement… Puis on reprend le métro pour rejoindre les filles.

P1260172
P1260185
P1260179
P1260199

On s’était données rendez-vous à 17h à l’Apple Store et lorsqu’on débarque, on pose d’abord devant le palace de « Maman, j’ai encore raté l’avion » et c’est avec 15 minutes d’avance qu’on arrive à l’Apple Store, qui est bourré de touristes. On les retrouve de suite et pas les mains vides : elles ont des sachets de grandes marques dans les mains. En effet, en bonne Gossip Girl, elles ont été dans les magasins de la série et ont acheté, entre autres, chez Blendel des produits de luxe ‘soldés quand même). Ce qui fait que ma pauvre petite Delphine est presque pauvre et il lui reste 20$ pour els deux derniers jours…mais avec mon grand cœur (et ma carte de crédit) je lui dis que je lui prêterai. :p

P1260206
P1260212
P1260225

On quitte le cube pour aller juste à côté : chez FAO Schwarz, un grand magasin de jouet. On arpentera les rayons jusqu’à l’attraction bien connue de ce magasin : le piano géant. Je rêvais depuis petite de faire quelques gammes sur ce piano XXL que l’on voit dans des films tels « Big » avec Tom Hanks. Chose faite : on se déchausse et deux par deux on effectue quelques gammes et même un moonwalk !

P1260230
P1080485
P1260240

Après cet interlude musical et enfantin, on continue dans le magasin où on jouera quelques minutes avec un sac de sable et les employés (pas mal d’ailleurs). Puis on posera avec le soldat à l’entrée et hop, on retourne au monde adulte…ou presque !

On ne pouvait pas partir de NY sans retourner chez Abercrombie donc en marchant sur la 5ème Avenue, on repère à l’odeur le-dit shop et hop, c’est parti pour 10 minutes d’hormones en folie : danse avec un vendeur sexy, reniflage de l’odeur pour s’en imprégner et surtout pose avec un mannequin de l’entrée. Le gentil gars, qui était emmitouflé dans une doudoune, a gentillement dézipper sa veste pour apparaître torse-nu sur la photo (et on l’avait pas vu au début c’est en partant et regardant la photo qu’on a remarqué ça x) ! Bref, encore un ptit moment de folie !

P1260245
P1260247

En fait, on était de retour ici pour chercher le Disney Store, pas trouvé la dernière fois. Et là, oh malheur : fermé ! Et oui, le magasin que j’attendais avec impatience et où je comptais faire quelques folies n’est pas ouvert ! Zut, bonne raison pour revenir…

P1260248

Je « vais noyer mon chagrin » chez H&M où en pro de la bonne affaire je repartirai avec un robe, un blazer et un sac boule pour 26$.

La fin du séjour approche e ton est bien triste mais qu’à cela ne tienne, on passe notre soirée à Times Square. On attira dans une partie où on n’était pas encore allée et plus précisément chez Applebee’s (une chaîne de restaurant, comme il y en a beaucoup aux USA). Le serveur ressemble (en plus beau même) étrangement à Adrian Grenier, la star de la série Entourage (c’est aussi le petit ami d’Anne Hattaway dans « Le diable s’habille en Prada »). Je fait une folie et tente un genre de smoothie-granita à la cerise (Aplplebee’s Limeade Cherry). Comme plat, j’ai une folle envie de pas-frites et de pâtes : les three-cheese chicken penne seront parfaites ! J’vais deux tranches de pain chaud et grillé et plusieurs gros morceaux de poulet tendre. Les pâtes étaient vraiment délicieuses et épicées comme j’aime : j’ai tout tout mangé ! =D

P1260261
P1260262
P1260266

On paie le joli serveur avec un joli tit tip et on repart doucement dans Times Square pour dire un bye bye (on ne reviendra sûrement pas là) et prendre le métro. Arrivées à la station de la 77ème rue, il faut encore qu’on marche pendant 20 minutes mais en route, on s’arrête à un petit supermarché pour acheter notre repas de demain soir et moi quelques trucs à ramener en Belgique : un mascara (14euros ici, 10$ là-bas), un gloss, un Doritos XXL, des cookies, du bœuf séché, des M&M’s au beurre de cacahuète, des Hot Tamales (petites chics cannelles), deux bouteilles de Cherry Coke Light et c’est tout. J’en ai pour 48$ ! Ma bourse se vide, se vide…

Il nous faudra finalement 30 minutes pour atteindre notre appart (avec les sacs lourds de nourriture et boissons), dix minutes en plus pour monter jusqu’au 4ème  et encore 10 minutes pr ouvrir la porte (un trousseau avec 4 clés et dure en plus).

On s’endormira comme des masses après un ptit email et les critiques des Grammy Awards.

Posté par lilouw_sparrow à 11:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur From New York with Love - part 9 - 1 février 2010: liberty of shopping

Nouveau commentaire